Choix du pays
International English Australia Belgium Canada China Colombia Denmark Deutschland España Italia Lietuva Nederlands Portugal Russia Sweden Turkey United Kingdom United States
 
         
 
 
 
Pour les patients COVID-19 suspectés ou confirmés et nécessitant d'être intubés, un nombre de directives et de commentaires ont recommandé que l'intubation trachéale soit réalisée avec de préférence un vidéo-laryngoscope plutôt qu'en laryngoscopie directe.1,2,3

Contrairement à la laryngoscopie directe, un vidéo-laryngoscope permet au clinicien de voir les structures anatomiques sur un écran ou un moniteur, tout en restant à distance du visage du patient. De fait, ceci réduit potentiellement le risque d'exposition aux aérosols respiratoires du patient et de transmission des infections.4,5

La vidéo-laryngoscopie peut également offrir au clinicien des bénéfices supplémentaires lors de l'intubation de patients COVID-19, où l'objectif est de réussir son geste dès la première tentative car de multiples essais peuvent potentiellement accroitre le risque pour le personnel soignant et les patients.

Un ensemble de recommandations pour la gestion des voies aériennes des patients COVID-19 a été publié dans la revue Anaesthesia par la UK Difficult Airway Society, l'Association of Anaesthetists, l'Intensive Care Society, le Royal College of Anaesthetists et la Faculty of Intensive Care Medicine.

A la section concernant les fondamentaux en gestion des voies aériennes des patients COVID-19 suspectés ou confirmés, il est recommandé d'
Utiliser les techniques reconnues comme fonctionnant de manière fiable sur une catégorie de patients, notamment quand une difficulté est rencontrée.’ La liste comprend la vidéo-laryngoscopie pour l'intubation trachéale ainsi qu'un dispositif supraglottique de 2nde génération en secours des voies aériennes. Pour l'intubation trachéale d'urgence, les auteurs confirment qu'entre les mains du praticien, la laryngoscopie devrait être réalisée avec le dispositif le plus apte à accomplir en première tentative une intubation trachéale rapide – chez la plupart des praticiens dûment formés en gestion des voies aériennes, il s'agit probablement d'un vidéo-laryngoscope.
1
 
 
A propos de la réanimation, les Recommandations COVID-19 de l'European Resuscitation Council (ERC) pour l'Assistance Vitale Avancée chez l'Adulte confirment que,
 
Le personnel expérimenté en gestion des voies aériennes devrait aussitôt insérer un dispositif supraglottique ou intuber la trachée afin de minimiser la période de ventilation au BAVU. Envisagez la vidéo-laryngoscopie pour l'intubation trachéale par des praticiens familiarisés avec son utilisation – ceci permettra à l'opérateur de rester à distance de la bouche du patient.’6

Tandis qu'aucun des documents mentionnés ne recommande un vidéo-laryngoscope en particulier, il a été suggéré dans certains articles le bénéfice potentiel apporté par les dispositifs munis d'un écran séparé. Dans un article, il est recommandé sur cette base que ceci permet à l'utilisateur de rester à distance des voies aériennes.1

Toutefois, si cela est correct, cela reste encore à établir, dans la mesure où l'opérateur est toujours requis pour tenir le vidéo-laryngoscope en place, limitant ainsi la distance qu'il peut mettre entre lui-même et la tête du patient lors de ma procédure. Un écran déporté peut également avoir des inconvénients, en particulier s'il n'est pas positionné de façon optimale. En effet, si l'écran n'a pas une position centrale, cela peut éventuellement détourner l'attention de l'opérateur de la tête du patient. Un écran déporté introduit également des composants supplémentaires dans la salle d'intubation qui, à moins qu'ils ne soient à usage unique, constitueront de l'équipement additionnel nécessitant une procédure de nettoyage, décontamination et retraitement avant toute réutilisation.



 
 
 
  References
1. Cook T.M, El-Boghdadly K, McGuire B, McNarry A.F, Patel A, Higgs A. Consensus guidelines for managing the airway in patients with COVID-19: Guidelines from the Difficult Airway Society, the Association of Anaesthetists, the Intensive Care Society, the Faculty of Intensive Care Medicine and the Royal College of Anaesthetists. Anaesthesia 2020; 75: 785-99
2. Yao W, Wang T, Jiang B, Gao F, Wang L, Zheng H, Xiao W, Yao S, Mei W, Chen X, Luo A, Sun L, Cook T, Behringer A, Huitink J.M, Wong D.T, Lane-Fall M, McNarry A.F, McGuire B, Higgs A, Shah A, Patel A, Zuo M, Ma W, Xue Z, Zhang L.M, Li W, Wang Y, Hagberg C, O'Sullivan E.P, Fleisher L.A, Wei H. Emergency tracheal intubation in 202 patients with COVID-19 in Wuhan, China: lessons learnt and international expert recommendations. British Journal of Anaesthesia 2020; 125: 28-37
3. The World Federation of Societies of Anaesthesiologists (WFSA). Coronavirus - guidance for anaesthesia and perioperative providers [Internet]. World Federation of Societies of Anaesthesiologists. World Federation of Societies of Anaesthesiologists; 2020 [cited 2021 Jan 07]. Available from:
https://wfsahq.org/wp-content/uploads/Guidance_on_COVID-19_and_anaesthesia.pdf
4. Wax R.S, Christian M.D. Practical recommendations for critical care and anesthesiology teams caring for novel coronavirus (2019-nCoV) patients. Canadian Journal of Anaesthesia 2020; 67: 568-76
5. Zeidan A, Bamadhaj M, Al-Faraidy M, Ali M. Videolaryngoscopy Intubation in Patients with COVID-19: How to Minimize Risk of Aerosolization?. Anesthesiology 2020; 133:
481-3
6. Soar J, Lott C, Bottiger B.W, Carli P, Couper K, Deakin C.D, Djarv T, Olasveengen T, Paal P, Pellis T, Perkins G.D, Sandroni C, Nolan J.P. Advanced Life Support in Adults. In: European Resuscitation Council COVID-19 Guidelines: European Resuscitation Council; 2020


                                                                                                                                                                               
 
 
© Intersurgical SARL, 2021
33, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny – Le Péripole, 94127 Fontenay sous Bois Cedex
+33 (0)1 48 76 72 30